Coronavirus. Face à la gravité de l’épidémie, Macron préside deux réunions exceptionnelles ce samedi

Coronavirus. Face à la gravité de l’épidémie, Macron préside deux réunions exceptionnelles ce samedi

Alors que 19 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été confirmés vendredi, le président de la République présidera ce samedi 29 février un Conseil de Défense suivi d’un Conseil des ministres exceptionnels afin de « prendre toutes les décisions qui s’imposent ».

Emmanuel Macron préside samedi matin un Conseil de Défense suivi d’un Conseil des ministres exceptionnels pour faire le point sur l’épidémie de coronavirus, qui a franchi « une nouvelle étape » en France vendredi, avec la découverte de 19 nouveaux cas d’infection.

Cette initiative « nous permettra de prendre toutes les décisions qui s’imposent » pour éviter la propagation du virus, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran.

« En France, une nouvelle étape de l’épidémie est franchie et nous passons désormais au stade 2 (sur un total de 3, ndlr): le virus circule sur notre territoire et nous devons freiner sa diffusion », a-t-il affirmé, lors d’une visite vendredi à Crépy-en-Valois (Oise), où enseignait le premier Français décédé des suites de l’infection.

Plusieurs « clusters » identifiés

Depuis fin janvier, 57 patients atteints de la maladie Covid-19 ont été recensés en dans le pays. Pour l’heure, le bilan est de deux morts (un enseignant français de 60 ans dont le décès a été annoncé mercredi et un touriste chinois de 80 ans), douze guérisons et une quarantaine de malades hospitalisés.

En attendant d’éventuelles mesures, le ministre de la Santé, lui-même médecin, a rappelé l’importance des « petits gestes qui font une grande protection ».« Je recommande désormais, et pour une période qui reste à déterminer, d’éviter la poignée de mains », a-t-il dit, en indiquant que le contact des mains était un important vecteur de contamination.

« Plusieurs « clusters » (cas groupés, ndlr) sont identifiés » à travers le territoire, a-t-il rappelé. Le principal se trouve dans l’Oise, avec « 18 cas » vendredi soir, soit « six de plus » que jeudi. Plusieurs sont liés à une base militaire de Creil

(Visited 199 times, 1 visits today)

Articles Simulaires