Signature d’un accord historique entre les Etats-Unis et les talibans après 18 ans de guerre

Signature d’un accord historique entre les Etats-Unis et les talibans après 18 ans de guerre

Le texte prévoit le retrait progressif des troupes américaines en Afghanistan et l’ouverture de négociations de paix avec le gouvernement afghan.

 

Les Etats-Unis et les talibans ont signé, samedi 29 février à Doha, au Qatar, un accord historique qui doit permettre le retrait sous quatorze mois des troupes américaines d’Afghanistan après dix-huit ans de présence — la plus longue guerre des Etats-Unis — et l’ouverture de négociations de paix avec le gouvernement afghan. Il a été signé après une semaine de « réduction de violence » en Afghanistan, préalable à la signature de l’accord.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a confirmé, peu avant la signature de l’accord, un retrait graduel et immédiat des troupes américaines. Mais les Etats-Unis « n’hésiteront pas à annuler l’accord » si les talibans l’enfreignent, a affirmé à Doha Mark Esper, le secrétaire à la défense américain. Les négociations entre les talibans et le gouvernement de Kaboul doivent, elles, s’ouvrir le 10 mars, a précisé Mike Pompeo.

Peu avant la signature de l’accord, les talibans ont ordonné la suspension de toutes leurs opérations militaires en Afghanistan. Il s’agit de la deuxième interruption complète des attaques talibanes depuis le début du conflit à la fin de 2001, après un cessez-le-feu de trois jours en 2018.

Les deux parties se sont également accordées pour échanger des prisonniers. « Plus de 5 000 prisonniers talibans et plus de 1 000 prisonniers (des forces afghanes soutenues par Washington) seront libérés d’ici le 10 mars », expose l’accord.

L’accord doit mettre fin à la plus longue guerre de l’histoire des Etats-Unis. L’invasion de l’Afghanistan, décidé par Georges W. Bush à la suite des attentats du 11 septembre 2001, avait chassé les talibans du pouvoir central, mais sans jamais réussir à unifier le pays. Les Etats-Unis ont dépensé plus de 750 milliards de dollars (680 milliards d’euros) dans cette guerre dont près de 2 000 GI ne sont jamais revenus.

(Visited 220 times, 1 visits today)

Articles Simulaires